comment construire escalier

comment construire escalier

L’escalier occupe plusieurs fonctions dans la maison : pratique, indispensable et esthétique qui plus est. Toutes ces raisons font que sa construction nécessite une étude minutieusement établie à l’avance pour qu’il arrive à remplir toutes ses fonctions convenablement. Vous arrivez à avoir une vision de votre futur escalier mais vous ne savez pas quel moyen entreprendre pour réaliser votre projet ? N’ayez crainte, nous allons vous aider !

A prendre en compte avant la construction

Avant de vous lancer dans la construction de votre escalier, vous devez d’abord déterminer quelques points essentiels. De prime abord, il faut définir de quel type d’escalier s’agit-il : escalier droit, tournant, escamotable, hélicoïdal,… Puis, avec quels matériaux vous voulez le monter : béton, pierre, bois, métal ou autres. Ensuite, déterminer sa forme et ses mesures : fait sur mesure ou standard. Après, vient son usage, son emplacement et les genres de personnes qui vont l’utiliser : intérieur ou extérieur, principal ou secondaire. Une fois ces critères bien établis, vous avez en tête ou sur le papier (dessin) un escalier prêt à être construit. Donc, dernière étapes de votre pré-construction : informez-vous sur les normes avec lesquelles sa réalisation devrait reposer (sécurité, confort, fonctionnalité,…). Ayez toujours en tête que quelque soit le type d’escalier que vous envisager, il y aura toujours une formule à respecter pour le construire.

La construction proprement dite

La première étape de construction consiste à prendre des mesures sur l’espace disponible. Par exemple, s’il s’agit d’un escalier à l’intérieur, mesurer la hauteur de la pièce en considérant l’épaisseur des revêtements du sol et celle du plancher ou mesurer la hauteur entre les deux espaces à relier. A partir de cet espace disponible, vous pouvez commencer à faire le calcul sur la dimension de votre escalier et, ainsi, le nombre de marche qu’il va contenir. La taille idéale (dans le respect du confort) pour chaque marche est de 18cm et se situe entre 16 et 21cm. Et il est impérativement indispensable que la hauteur de chaque marche soit identique. Mais quelque soit le matériau que vous allez utiliser, prévoyez toujours un support et une rampe solide pour assurer la sécurité. Une fois vos mesures et toutes les précautions terminées, pensez maintenant au montage et assemblage de l’escalier.

Pour le cas d’un escalier à l’extérieur, même procédé pour le mesurage et la détermination de l’emplacement. Seulement, il est préférable que la largeur soit entre 100 à 150 cm, la profondeur des marches 35 à 40cm et la hauteur 12 à 15 cm pour qu’il soit plus fonctionnel (pour le passage d’objet imposant, pour une vision plus libérée l’entrée,…). Puis, afin que l’eau puisse s’évacuer normalement prévoyez une pente de 1cm. Et il est important de souligner que, pour ne pas vous compliquer la tâche, un escalier extérieur devrait être construit durant les saisons sèches. Aussi, vous devez toujours baser votre escalier extérieur sur un support solide (béton, sable tassé, gravier,…).

Fermer le menu