comment monter un escalier droit

comment monter un escalier droit

Un grand classique, l’escalier droit est le modèle le plus répandu et le plus demandé sur le marché. La raison est simple, c’est l’ouvrage le plus facile à utiliser, mais aussi à mettre en place. Comme son nom l’indique, il est conçu sans tournant et peut être avec ou sans contremarches. Pratique, le confort d’usage et la sécurité qu’il témoigne sont incontestables. Si vous êtes en train de rénover ou de construire et que vous désirez installer un bel escalier droit. Voici comment y procéder.

Étape 1 : prendre les mesures

Pour une installation dans les règles, il faut commencer par prendre des mesures notamment si l’escalier est destiné à un usage interne. Pour ce faire, mesurez les dimensions de la trémie pour s’assurer de sa correspondance avec celles de l’escalier. Et n’oubliez pas de prévoir l’espace de dégagement à l’arrivée et au départ pour la circulation. Si vous ne disposez pas d’espace nécessaire pour un escalier droit, n’hésitez pas à choisir un modèle quart tournant. Il permet de réduire la longueur de reculement de votre bâti rendant ainsi possible l’installation.

Étape 2 : il faut fixer le tasseau du support

Après avoir déterminé l’emplacement exact du support, vous devez le positionner provisoirement pour ainsi trouver l’emplacement des points de fixation. Lorsque c’est fait, percez à l’aide d’une perceuse les trous de fixation et insérez-y les chevilles. Pour finir, fixez fortement le tasseau du support et vissez-le avec une visseuse électrique.

Étape 3 : montez les différents éléments de l’escalier

D’abord, il faut fixer l’escalier sur le mur en perçant le limon réparti sur plusieurs points. Puis, il va falloir positionner le poteau d’arrivée en haut de l’escalier et le poteau de départ en bas. Et utilisez une colle spéciale pour sceller les parties en contact avec le poteau d’arrivée. Faites de même pour le poteau de départ. Si vous optez pour un escalier sans contremarches, vous devez passer par le montage des marches. Pour assembler ces marches, percez un trou sur chaque limon. Et replacez les marches une à une et serrez les vis de fixations à l’aide d’une visseuse. En revanche, si l’escalier est constitué de contremarches, vous pouvez juste installer l’ensemble contre le mur et fixer correctement.

Étape 4 : procédez à l’assemblage de l’escalier

Cette étape commence par la mise en place de la rampe d’escalier. Ensuite, fixez cette rampe au poteau d’arrivée de même qu’au poteau de départ avec toujours une colle spéciale. Lorsque tous les éléments sont à leur place, chevillez l’ensemble avec force. En cas de doute, il est nécessaire de solliciter l’intervention d’un professionnel ou pourquoi ne pas directement le laisser s’en occuper. De cette manière, vous pourrez être sûr de la fiabilité et de la durabilité de l’installation.

Fermer le menu